Raw food revolution

La vague du cru déferle en France ! Cette dernière tendance, déjà populaire aux Etats-Unis et en Allemagne, émerge chez nous et est également connu sous le nom de raw food. Décryptage de cette nouvelle tendance qui nous vient des US.

Ce régime serait né il y a plus de  100 ans d’un docteur suisse, qui serait également à l’origine du muesli. L’idée : préserver les enzymes des aliments qui aident à la digestion en les chauffant au maximum à 40°C, faire le plein d’antioxydants en consommant plus de légumes et de fruits et privilégier les aliments non industriels à priori plus nutritifs et équilibrés : bref revenir aux sources et manger sainement pour être en meilleure santé.

 

Le terme « raw » a deux significations en anglais : « cru » et « à l’état brut ». Le principe directeur de ce mouvement est que plus les aliments sont consommés au naturel, meilleurs ils sont pour notre santé.

Les adeptes de la cuisine crue pronent une alimentation saine, respectueuse de la nature et de la vie. Elle repose essentiellement sur la consommation de végétaux crus, de noix, de graines et de légumineuses. Les produits d’origine animale sont généralement exclus chez les crudivores. Côté santé, les bénéfices sont reconnus, on préserve les vitamines et les sels minéraux. Il est possible de reproduire des plats traditionnels en recourant à toutes sortes de techniques : déshydratation, broyage, fermentation, germination… Cette « crusine », terme qui désigne la cuisine crue, vous permettra d'appréhender la cuisine d'une façon nouvelle et de découvrir la réelle saveur de chaque aliment. Un atout, tant pour notre santé que pour notre palais !

 Salade de chinchard

et kumquats   

Ingrédients

(4 personnes)

4 Filet de chinchard sans la peau

1/2 botte Cresson

8 Kumquat

2 Topinambour

Pour la vinaigrette

3 c. à soupe Sauce soja

3 c. à soupe Huile d'olive

2 c. à soupe Moutarde à la Guinness (ou de Meaux)

1 c. à soupe Jus de citron

 

Préparation 

Préparez la vinaigrette. Mettez la moutarde dans un bol, ajoutez le jus de citron, la sauce soja et émulsionnez en versant l’huile d’olive en filet.

Émincez les kumquats en rondelles. Épluchez et taillez de fines lamelles de topinambours à la mandoline. Faites-les blanchir 3 min et égouttez-les. Lavez et effeuillez le cresson.

Émincez finement les filets de chinchard sans la peau. Mélangez-les avec la vinaigrette.

Mélangez tous les ingrédients et disposez le tout dans de petits bols. Ajoutez un peu de vinaigrette si nécessaire.    

Raw makis

Ingrédients

(2 personnes)

400 gr de panais bio

50 gr de cajou crue bio

3 cuillère à soupe de vinaigre de riz

1 cuillère à soupe d’huile de sésame bio

2 cuillères à café de tamari

1/4 de concombre bio

1/2 poivron rouge bio

1/2 carotte bio

1/2 avocat bio

4 feuilles de de nori bio

4 cuillères à soupe de Tamari

1 cuillère à café de wasabi

1/2 cuillère à café d’eau

 

Préparation

Laver les panais, couper les extrémités et retirer la peau à l’aide d’un économe. Détailler les panais en morceaux et les râper le plus finement possible. (J’ai utilisé la râpe du robot, ça va plus vite). Réserver dans un récipient.

Mixer les noix de cajou et ajouter la poudre obtenue avec les panais râpés. Ajouter le vinaigre de riz, l’huile de sésame et le tamari, bien mélanger et réserver le temps de préparer la suite.

-Détailler les légumes en fines lamelles et réserver.

Ensuite pour la confection des makis, le plus simple est de regarder une démo.

Mélanger la poudre de Wasabi avec l’eau et passer le tout 1 minute à la vapeur.

Servir sur assiette et déguster en trempant les makis dans la sauce Tamari au Wasabi.

    

No cheesecake

au chocolat

Ingrédients

Pour la base

12 dattes

1 cuil. à s. de poudre de cacao cru Keimling

1 tasse de noix de cajou non salées

La moitié des zestes d’une orange bio

1 cuil. à s. d’éclats de fèves de cacao cru

Pour la couche crémeuse

20 dattes

1/2 cup de sirop d’agave

1/2 cup de crème de coco

Eau de Vichy Célestins

3 cuil. à s. d’huile de coco bio

3 cuil. à s. de poudre de cacao cru Keimling

La moitié des zestes d’une orange bio

 

Préparation

Faire tremper 4h à l’avance, toutes les dattes et les noix de cajou dans des bols ou saladiers différents recouvertes d’eau de Vichy . Les fruits secs garderont leurs sels minéraux, les dattes seront pulpeuses et tendres et le temps de trempage sera réduit par rapport à un trempage dans de l’eau plate (dans ce cas faire tremper une nuit).

Dénoyauter les dattes. Prélever 12 dattes pour la base, réserver les 20 restantes pour la Mixer au robot coupe, tous les ingrédients de la base jusqu’à obtenir une consistance pâteuse.

Découper le papier sulfurisé au format du moule. Tapisser le moule de papier avant d’étaler la base croustillante. Presser puis lisser la surface à la spatule avant d’entreposer au réfrigérateur le temps de préparer la couche crémeuse.

Mixer au robot coupe, tous les ingrédients de la couche crémeuse jusqu’à obtenir une pâte la plus homogène possible (5 à 10 minutes). Recouvrir la base croustillante par la crème chocolatée, la lisser à la spatule avant de laisser reposer au réfrigérateur minimum 12 heures (plus le gâteau aura reposé plus sa texture sera ferme et ses arômes développés).

    

Tartelettes « crues »

aux fraises

Ingrédients

(2 tartelettes)

Pour la pâte

40g de dattes

25g d’eau

40g de flocons d’avoine

35g de noix (ou d’amandes)

Une pincée de sel

Pour la crème

25g de dattes (1 grosse medjool)

10g de jallab (sirop de date libanais, à défaut un peu plus de dattes)

40g de cajou

Une pincée de vanille

50ml d’eau

10g d’huile de coco

1 barquette de fraises gariguette

Préparation

Préparer la pâte : mixer les noix et la moitié des flocons d’avoine finement. Placez dans un petit bol, mixez les dattes avec l’eau et le sel, ajoutez au mélange, ajoutez les flocons non mixés et mélangez bien. Pressez à la main dans des moules à tartelette (ou des cercles de pâtisserie). Placez au frais.

Faites fondre doucement l’huile de coco. Mixez tous autres les ingrédients de la crème, ajoutez l’huile, re-mixer rapidement et répartissez dans les fonds de tarte. Placez au frais 10 minutes avant de garnir avec les fraises.

Gardez au frais jusqu’à l’heure du dessert, démoulez avec précaution et régalez-vous !