La figue,

faux fruit millénaire

La figue est de retour ! Avec plus de 700 variétés, elle nous réserve bien des surprises, tant gustativement qu'historiquement. Laissez vous tenter par sa saveur subtile et sa belle couleur grenat.

La figue est le « fruit » du figuier commun (Ficus carica) un arbre de la famille des moracées, emblème du bassin méditerranéen où il est cultivé depuis des millénaires. Son nom français est emprunté à l'occitan figa issu du latin classique ficus, « figue, figuier », devenu fica en latin vulgaire. Aux Antilles et dans l'océan Indien, le terme figue désigne aussi les bananes. Pour être plus précis, la figue n'est pas un fruit au sens botanique du terme. Les fleurs et fruits du figuier sont d'un type très particulier. La figue est un faux-fruit. Il s'agit en fait d'un réceptacle charnu, le synconium, sorte de petit sac charnu qui enferme des centaines, parfois de plusieurs milliers de minuscules fleurs unisexuées qui en tapissent l'intérieur. Ces fleurs totalement emprisonnées ne peuvent être fécondées sans intervention extérieure.

La figue est considérée à l'heure actuelle comme le plus ancien fruit domestiqué. Le figuier tient une place importante dans les mythologies du bassin méditerranéen. Il est l'un des 5 arbres fruitiers de la terre promise avec l'olivier, la vigne, le grenadier et le palmier dattier. Figue et figuier sont sacrés dans toutes les antiques religions et sont des symboles importants liés à la science. Le figuier est d'ailleurs le premier arbre dont parle la Bible dans la Genèse.

En FranceLouis XIV était un grand amateur de figues. La Quintinie, son jardinier, planta donc plus de sept cents figuiers de diverses variétés dans le potager du roi au Château de Versailles pour satisfaire la passion du Roi Soleil. Il ira jusqu'à cultiver des figuiers en caisses mobiles pour obtenir des récolte précoces ainsi qu'en espalier contre les murs les mieux exposés pour que Louis XIV puisse trouver à son gré sur la table des figues fraîches.

La figue est riche en minéraux et oligo-éléments :potassium, fer, cuivre, et constitue une bonne source de vitamines du groupe B. Sa chair et sa peau apportent différents composés phénoliques antioxydants : des flavonoïdes et des caroténoïdes, ainsi qu’une quantité intéressante de fibres. L’essentiel de son apport énergétique est fourni par ses glucides.

 

Achetez la à maturité, souple au doigt mais pas trop molle et ne la conservez pas plus de 24 h, elle est fragile ! Comme pour l'abricot, évitez le réfrigérateur qui lui ôterait son goût et stockez les au cellier.

Clafoutis de comté

à la confiture de figue

Ingrédients

(4 personnes)

100 g de comté râpé

100 g d’appenzell, en bloc

4 œufs frais

75 g de farine tamisée

50 cl de crème fraîche liquide

Beurre doux (pour beurrer le plat de cuisson)

1 cuillère à soupe de confiture de figues

½ cuillère à café de cannelle en poudre

Préparation

Préchauffer le four à 180 °C.

Battre les 4 œufs en omelette dans un grand saladier, en y incorporant progressivement la crème fraîche liquide et la farine, jusqu’à l’obtention d’une pâte liquide et homogène.

Ajouter ensuite au saladier le comté râpé, la confiture de figue, du sel et du poivre moulu et la cannelle en poudre.

Bien mélanger. Réserver la préparation.

Détailler l’appenzell en gros copeaux à l’aide de l’économe. Réserver.

Beurrer l’intérieur du plat creux, puis y verser la préparation.

Recouvrir celle-ci avec les copeaux d’appenzell et mettre au four bien chaud pour une cuisson d’environ 20 mn.

Servir aussitôt, dès la sortie du four.

Figues rôties,

yaourt à la grecque

& crumble d'amandes

Ingrédients

(6 personnes)

12 figues

100g de sucre roux

200g de yaourt à la grecque

50g de miel

Crumble :

100g de farine

100g de beurre doux

100g de poudre d'amande

100g de sucre en poudre

 

Préparation

Préchauffer le four à 160°C.

Préparer le crumble d'amandes en mélangeant le beurre, le sucre, les amandes en poudre et la farine dans un bol et les sabler entre les doigts. Etaler le crumble sur une plaque à pâtisserie et enfourner pour 20 minutes.

Couper une croix profonde au centre de chaque figue, sans les percer. Parsemer les figues de sucre roux et les mettre dans des plat à four individuels. Les enfourner pour 10 à 15 minutes, jusqu'à ce que le sucre fasse des bulles.

Mélanger le yaourt à la grecque et le miel.
Servir les figues avec le yaourt à la grecque au miel et après avoir parsemé de crumble d'amandes.

Tarte aux figues

Ingrédients

(6 personnes)

Pâte brisée :

300 g de farine
150 g de beurre en dés et en pommade
1/2 cuillère à café de sel
3 cuillères à soupe de sucre
8 cl d'eau
Appareil :

100 g de sucre

2 œufs

100 g de beurre salé fondu

100 g de poudre d'amandes

1 kg de figues bien mûres

 

Préparation

Préparer la pâte brisée : 

Attention : Le beurre doit être sorti du frigo 3 heures avant.
 Mélanger la farine, le sel et le sucre dans un plat. 
Ajouter le beurre puis incorporez-le à la farine en pétrissant rapidement et légèrement du bout des doigts. On doit obtenir une sorte de semoule grossière en 2 ou 3 min. 
Incorporer rapidement l'eau. Il en faut très peu pour permettre à la pâte de se lier et de faire boule. Laisser reposer au frais dans du film étirable au moins 30 min.

Etaler la pâte et la disposer dans un moule à tarte.

Couper les figues en 2 dans le sens de la hauteur et les disposer sur la pâte le côté peau vers l'extérieur.

Dans un saladier, mélanger le sucre et les oeufs jusqu'à blanchiment.

Ajouter le beurre fondu en mélangeant bien puis la poudre d'amandes.Versez la préparation sur les figues et enfournez immédiatement.

Laisser cuire à 200°C pendant 30 minutes.Démoulez la tarte dès la sortie du four et laisser la refroidir sur une grille.

Confiture

de figue

Ingrédients

1 kg de figues bien mûres

750 g de sucre cristallisé

1 jus de citron jaune

Préparation

Lavez les figues puis coupez le pédoncule.

Coupez les figues en petits morceaux (ou en 4 si vous aimez les gros morceaux , mais je trouve que ce n'est pas pratique à servir quand on a de gros morceaux de fruits. ).

Mettez les fruits dans une bassine à confiture ou dans une cocote minute . Pressez le citron et verser le jus sur les figues coupées .

Recouvrir avec le sucre cristallisé et laissez macérer au moins 12h (je laisse une nuit à température ambiante , la bassine recouverte d'un linge propre ) .

Une fois macérées , les figues ont rendu de l'eau .

Mettez à cuire à feu moyen en remuant de temps en temps puis à compter de l'ébullition , 30 à 40 min en écumant régulièrement .

Donner un petit coup de mixeur plongeant par coup (3-4 secondes en tout ) pour faire en sorte qu'il n'y ait pas trop de gros morceaux ou mixez le tout avec le mixeur si vous n’aimez pas de morceaux dans la confiture,

Remplir des pots en verre bien propres avec la confiture chaude et bouchez les pots immédiatement puis les retourner .

Laissez ainsi refroidir avant de les remettre à l'endroit puis coller une étiquette